google3c6fb9877b6a0b59.html
 

Zoom sur un grand accompli des temps anciens : le Mahasiddha Saraha

Saraha (on pense qu’il vécut 8ème siècle) fait partie d’un ensemble de 84 mahasiddhas « Grands accomplis » de l’Inde qui se manifestèrent entre le 7ème et le 12ème siècle. En marge de l’orthodoxie ils se sont éloignés de l’enseignement monastique qui tendait à enliser les érudits dans des études et des débats scholastiques interminables. Ils ont tracé un chemin spirituel, le Tantra, en dehors des bornes fixées par l’ordre social et religieux. Seule importait pour eux l’illumination intérieure.

L'exemple et l'enseignement de Saraha ont gardé toute leur modernité et nous enseignent à sortir des sentiers battus pour trouver notre véritable chemin dans cette vie.



Qui était les Mahasiddhas ?

Les mahasiddhas appartenaient à la vie laïque : tailleurs, potiers, forgerons, pêcheurs, marchands d’alcool, rois ou mendiants. Saraha était fléchier. D'autres avaient un comportement encore plus marginal, buvant, vivant dans des maisons de passe ou se nourrissant de carcasses de poissons comme Tilopa. Les mahasiddhas rejetaient toutes les apparences mondaines pour s'installer au cœur de la nature non-duelle des choses. Ils transformaient leur travail ordinaire en activité spirituelle.

Les mahasiddhas ont eu une grande influence sur la spiritualité tibétaine notamment sur la lignée à laquelle appartenait le grand yogi Milarépa (11ème siècle), un des deux grands saints du bouddhisme tibétain avec Padmasambhava.

Saraha est surtout connu pour ses chants mystiques non dualistes, au-delà de toute convention et de tout rituel, comme l’exprime cet extrait du Chant Royal : « Quiconque, privé de l’inné, recherche le nirvana, ne peut aucunement prétendre à la vérité absolue. Comment absorbé par autre chose, pourrait-il gagner la délivrance ?


Saraha et le curry de radis

Saraha demanda un jour à sa femme de lui préparer un curry de radis. Pendant qu'elle le faisait, Saraha entra dans une méditation profonde. Son absorption méditative fut si complète qu'il y demeura pendant douze ans. Lorsqu'il sortit de sa méditation douze longues années plus tard, il demanda à la jeune femme s'il pouvait avoir un peu de ce curry de radis. Les réponses directes qu'elle lui donna furent son enseignement. Elle lui répondit : "Vous restez assis en samadhi pendant douze ans et la première chose que vous demandez est du curry de radis ?".

Saraha comprit l'enseignement et réalisa que sa pratique méditative ne l'avait pas libéré mais juste provisoirement anesthésié. Il décida que le seul moyen pour lui de faire des progrès sur la voie spirituelle serait de s'installer dans un endroit isolé en montagne, loin de toute distraction.

Une fois de plus, la femme sage lui offrit ses instructions : "Si tu te réveilles du samadhi avec un désir intact de curry de radis, que penses-tu que l'isolement des montagnes fera pour toi ? La solitude la plus pure, lui conseilla-t-elle, est celle qui te permet de te libérer des concepts et des conditionnements d'un esprit étroit et inflexible.

Saraha était assez sage pour écouter attentivement la sagesse de cette femme devant lui, réalisant qu'elle n'était pas seulement son épouse mais aussi son enseignant. À partir de ce moment, ses pratiques méditatives changèrent et il finit par atteindre la réalisation suprême.


Extrait du Chant Royal de Saraha

Ni formule, ni texte religieux, ni objet médité, ni concentration, mais eux tous sont cause du leurre, ô insensé!

Immaculée est la Conscience, ne la pollue pas par la méditation.

Demeure dans la Béatitude intime; ne te tourmente plus!

Désirs, formules, traités sont voués à la destruction.

Si tu cherches là où [les dieux] Brahma et Visnu avec les trois mondes au complet se dissolvent, tu seras l'absolu.

Ô fils, reconnais la saveur de [ce] nectar si parfaitement inhérent au non-savoir.

Ceux qui expliquent les commentaires ignorent la purification au sein du monde.


Bibliographie :

Les chants adamantins :

L’expérience du Tantra

L’Essence lumineuse de l’Esprit


Les ateliers d'approfondissement pour aller plus loin

Si vous souhaitez découvrir plus au sujet de Saraha et de son enseignement, vous pouvez vous joindre aux ateliers d'approfondissement organisés par Quiétude.



Articles récents