google3c6fb9877b6a0b59.html
 
Randonnée méditation

Marche Consciente

Randonnée - Méditation Sylvothérapie

Programme des randonnées marche consciente - méditation - sylvothérapie

Pour se reconnecter à la nature en profondeur, nul besoin de techniques compliquées, l'essentiel est un coeur ouvert et présent, réceptif à la beauté et à l'harmonie naturelle, la nature fait le reste...

Au cours de ces randonnées, la destination est secondaire. Je vous inviterai à expérimenter différentes pratiques aidant à se libérer de l'emprise du mental, retrouver son ancrage et ouvrir son coeur. Parmi les différentes approches que j'utilise :

  • la marche consciente, pour faire de la marche une méditation

  • les méditations dans la nature (relaxation, ouverture des sens, ouverture du regard, ressenti intuitif et sensible)

  • les pratiques de sylvothérapie pour se relier aux arbres et à la forêt

  • la marche afghane, comme pratique de régénération basée sur une meilleure oxygénation durant la marche 

Randonnée méditation Alpes Maritimes

La boucle des pivoines

Gréolière les Neiges

Niv. facile, pour tous

Durée : 3h AR, 8km, 150m dénivelé

Prix : 30 €. Max 10 participants.

Lieu de RDV : parking Gréolière les Neiges

La nature accueillante et paisible du lieu nous invitera à nous abandonner dans l'air doux du printemps et nous relaxer en profondeur. Nous serons accompagnés par la présence ennivrante des pivoines et par celle protectrice des arbres de la forêt.

Randonnée marche consciente

Ruisseau de Planfaé

Depuis le Col St Roch (Lucéram)

Niv. facile à moyen

3h30 AR, 8km, 300m dénivelé

Prix : 30 €. Max 10 participants.

Lieu de RDV : Cimetière Lucéram

Une descente vers un petit vallon caché au pied de la Cime de Roccassierra. Là coule une petite rivière à l'ombre des arbres. La méditation avec l'eau et la fluidité sera l'un des éléments importants de cette randonnée.

Randonnée marche afghane

Forêt de Turini

Depuis le Col de Turini

Niv. facile, pour tous

Durée : 3h AR, 9km, 200m dénivelé

Prix : 30 €. Max 10 participants.

Lieu de RDV : Col de Turini

Une randonnée ombragée dans l'atmosphère pure et bienfaisante de la forêt de conifères. Prendre un peu de hauteur, respirer l'air vif et revigorant de l'altitude et cultiver l'ancrage des montagnes.

Il est important de préciser que, bien que les parcours choisis ne présentent pas de difficulté technique particulière, la randonnée en moyenne montagne nécessite un équipement adapté (chaussure crantée) et une condition physique minimum permettant de marcher dans du terrain varié (racines, pierres, etc.) et de pouvoir monter et descendre certains passages qui peuvent être un peu raides.

Aller plus loin et se former

Au-delà de ces sorties ponctuelles, vous pouvez aller plus loin : 

  • en participant au cycle en ligne "La Voie de la Nature" qui vous accompagnera pendant 6 semaines pour bien démarrer sur le chemin de la reconnexion profonde avec la nature

  • en vous formant dans une formation complète de 5 jours aux pratiques de méditation dans la nature, sylvothérapie, marche consciente et marche afghane, que ce soit pour partager avec d'autres ou pour approfondir votre propre pratique.

C'est quoi la marche consciente ?

 

Très souvent, lorsque nous marchons ou randonnons, nous sommes fixés sur l'objectif (le sommet, le lac, le point de vue), et nous n'accordons que peu d'importance au chemin qui y mène. La marche consciente nous invite à marcher avec l'intention d'être en lien à chaque instant avec ce qui se manifeste en nous et autour de nous. S'intéresser, être curieux, se laisser surprendre, voir, écouter, toucher, humer, ressentir, être pleinement présent et en lien à chaque instant. C'est l'inverse d'une marche en pilote automatique où l'on pense à autre chose, à ses soucis, préoccupations, à ses projets, ou d'une marche dans laquelle l'on passe son temps à discuter, n'étant ainsi pas véritablement disponible pour autre chose.

Dans la marche consciente, l'allure de marche est une allure de marche de randonnée lente, comme une ballade. On ne cherche pas à se presser, car on ne va nulle part, le chemin est le but.

Pendant toute la marche consciente, la respiration est naturelle, sans forcer. On ne cherche pas en particulier à forcer les inspirations. Juste se relâcher dans les expirations.

Apprendre la marche consciente, au-delà d'une intention, c'est aussi découvrir quelques outils simples pour nous aider à cultiver cette présence pendant la marche.

Ce qui empêche la présence lors d'une randonnée

​Pour marcher dans la présence, il peut être nécessaire de comprendre ce qui d'habitude nous en empêche. Voici quelques causes que l'on retrouve le plus souvent : 

  • Addiction à la pensée. Pris par l'agitation et le speed de la vie, les pensées défilent sans arrêt. On marche en mode pilote automatique. Il y a donc une habitude à prendre pour passer du mode pilote automatique au mode présence, et se libérer de l'addiction aux pensées. C'est l'entraînement que propose justement la méditation de pleine conscience.

  • Absence de silence. On passe la rando à parler du coup on ne peut pas être en connexion avec la nature.

  • Être fixé sur un objectif de performance (trail) ou de destination (arriver à un sommet)

  • Avoir une vision blasée "j'ai déjà vu" "ça je connais" "ça j'ai déjà fait" etc..

  • Approche intellectuelle du botaniste. On passe son temps à nommer ce que l'on rencontre dans la nature et à l'expliquer. Ainsi on ne voit pas la fleur véritablement dans sa présence, mais on reconnaît son nom et ses caractéristiques. Et souvent une fois que la plante a été identifiée, on cesse de s'y intéresser.

  • Pratiquer la marche consciente avec une approche trop "technique", avec des méditations trop mentales et trop complexes ont tendance à créer un obstacle pour se reconnecter avec le cœur. Simplicité, innocence, joie, émerveillement viennent de l'ouverture du cœur, comme un petit enfant.

Ainsi pratiquer la marche consciente c'est laisser marcher le petit enfant qui sommeille en nous et qui veut découvrir le monde.

Que faire avec les pensées ?

Alors que faire avec les pensées ?

  • D'abord, il ne s'agit pas d'arrêter de penser (encore moins chercher à faire le vide, bloquer les pensées, etc… c'est impossible et contreproductif). Il est normal que les pensées continuent d'émerger. On ne cherche pas à les en empêcher.

  • Dans la marche consciente, on ne cherche pas à trop s'occuper des pensées mais plutôt à tourner intentionnellement son attention vers autre chose que le monde imaginaire de son mental. Et pour cela la nature nous offre d'innombrables stimulations sensorielles. En résumé, il s'agit de s'intéresser à la nature, de l'apprécier, d'être curieux,  plutôt que de chercher à éliminer ses pensées. La présence s'intègre alors naturellement et dans une pratique joyeuse.

Associer les bienfaits de la marche, de la méditation et de la nature

Lorsque l'on regarde les bienfaits associés à la marche, à la méditation et à la présence dans la nature, il est frappant de voir que les bienfaits sont en grande partie les mêmes. Ainsi la marche consciente dans la nature est une pratique exceptionnelle qui permet d'associer les trois et que les trois travaillent en synergie. Parmi les bienfaits immédiats de la marche conscience, on peut citer :

  • bien oxygéner corps. Le corps en mouvement dans une respiration détendue sans hyperventilation est un puissant moyen d'oxygénation. La technique de la marche afghane permet d'aller encore plus d'augmenter encore plus l'oxygénation.

  • stimuler le système nerveux parasympathique, ou autrement dit réguler le stress, relâcher la tension et calmer le mental. Quoi de mieux qu'une marche en pleine présence en forêt pour se connecter à un état de sérénité et de quiétude.

  • apaiser nos émotions et ouvrir notre cœur. Le corps en mouvement va éviter à nos énergies de stagner, et donc aussi à nos émotions. La beauté et l'harmonie du monde naturel va naturellement ouvrir notre cœur. 

Les pratiques de marche consciente

Avant d'être une technique, la marche consciente  consiste avant tout à apprécier la nature autour de nous. Retrouver cette fraîcheur, cette curiosité, cette joie, cette capacité d'émerveillement que nous avions lorsque nous étions enfant. Souvent mettre au premier plan l'application d'une technique nous fait automatiquement entrer dans le mental avec des objectifs etc... Ici la technique est secondaire. L'intention principale de la marche consciente est de nous ouvrir aux beautés de cette Terre, de nous y relier.

Contempler la beauté du monde naturel est la façon la plus simple et direct de passer de la tête au coeur.

Ceci étant dit, les pratiques de marche consciente sont très variées et peuvent être choisies selon les motivations, humeurs et circonstances. Ainsi dans les grandes lignes on trouve : 

  • la présence au corps et au pas sur le sol, avec une façon juste de marcher

  • la présence à la respiration, naturelle, profonde

  • la présence à l'environnement au travers des cinq sens : champ visuel, sonore, olfactif, tactile et le goût (si l'on sait identifier les plantes ;-) )

  • la présence à l'espace au travers du regard ouvert panoramique

  • la présence à soi, et à ses émotions : marcher avec plutôt que lutter contre est une belle pratique d'intégration de nos émotions et de nos états intérieurs

  • la présence sensible et intuitive à ce qui nous entoure, c'est le ressenti, la dimension subtile de l'expérience

DSC_0006
DSC_0023
DSC_0020
DSC_0015
col de braus
col de braus_edited_edited
DSC_0007 - Copie_edited
20160807_105743-2

Photos sorties Col de Braus

P1020190
P1020332
P1020318
P1020202
P1020303
P1020300
P1020254
P1020151
P1020230
P1020177
P1020193

Photos Rando Esterel - Lac Ecureuil

Rando méditation Esterel
20180428_155206
20180428_142318
20180428_155144
Esterel-rocher-saint-Barthelemy
20180428_165920
20180428_154931

Sites ressources

Pour en savoir plus sur ces pratiques, vous pouvez aussi consulter les sites de références :