google3c6fb9877b6a0b59.html
 

LES MAUX QUE J'ACCUEILLE ME TRANSFORMENT


"En cherchant la solitude,

Je découvre partout des connections,

En me tournant vers ma douleur,

Je rencontre le guerrier qui vit dans l'intérieur;

En m'ouvrant à ma perte,

Je reçois 'étreinte de l'univers;

En me soumettant au vide,

Je trouve la plénitude sans fin.

Chacun des maux que je fuis me poursuit,

Chacun des maux que j'accueille me transforme,

Et se transforme lui-même, tel un joyau,

En son essence éclatante.

Je m'incline devant celui qui a créé les choses ainsi,

Qui a conçu ce Jeu Magistral;

Y jouer est un peur délice,

Honorer sa forme,e une pure dévotion."

Articles récents